Collections

8 ème ART: LIBRAIRIE/GALERIE

1,500.00

PHOTO sans titre 03 de SMITH, de la série "Valparaiso (Si tu pleux)", 2017

Image of PHOTO sans titre 03 de SMITH, de la série "Valparaiso (Si tu pleux)", 2017

SMITH, "Valparaiso (Si tu pleux").

Le tout-autre, et l’hospitalité qu’on lui fait en soi.

J’ai vagabondé, regardé, écouté : des histoires d’errances et de migrations, que partagent des langages à la maîtrise incertaine – du castillan chilien au créole haïtien, des messages nocturnes de Skype et WhatsApp qui se surimpriment aux rêves les nuits de lune gibbeuse. Des histoires d’odyssées politiques, numériques, subies, solitaires, imaginaires. Des existences indécises, intermédiaires, en mouvement, en exil, en transit – entre deux.

Des histoires de mondes mélancoliques, de fantômes, de prothèses.

Fantômes de ceux qui sont restés, et dont l’absence irradie.

Prothèse d’origine de la langue, maternelle, irremplaçable – et pourtant.

Mélancolie folle du deuil du monde abandonné, et du monde imprédictible.

Je me suis laissé hanter par ces légendes, écouté tous ses bruits, capturé leurs images dans les rues mouvantes. Jay, Junior, Marie-Sherly, Atheney, mais aussi Rodrigo, Nicolas, Joaquin, Nicolas, et des centaines d’animaux inapprivoisables et sensibles ont guidé mes errances et obturé leurs crevasses, transmis leurs mémoires et leurs trajectoires en rhizomes inversés.

L’errance s’achève ici, dans la vallée paradis ; au bout du monde.

SMITH

© André Frère Éditions — 2019

FORMAT 20x30