Collections

librairie 8 ème Art

17.00

Le photographe - Tome 1 : Le photographe

Image of  Le photographe - Tome 1 : Le photographe

Cet album original n'est pas seulement un exercice de style passionnant où la photo se marie avec la BD. C'est aussi un document très informé sur la vie des Afghans en guerre avec l'URSS dans les années 80 et un témoignage sur les conditions de travail des équipes de Médecins sans frontières, d'après le récit d'un photographe membre d'une expédition de MSF. Découvrez la collection Aire Libre ! Rien de plus frustrant que d'être reporter-photographe ! Pourtant, a priori, le reporter-photographe est un individu comblé. Il part au bout du monde. Il est témoin de destins et d'événements exceptionnels. Il capture des instants magiques et rentre chez lui avec assez de souvenirs pour le restant de ses jours, impatient de les partager en publiant ses images dans les journaux. Mais, hélas, seules quelques-unes d'entre elles sortiront de ses boîtes pour témoigner de ce qu'il a vécu. Les autres - plusieurs centaines - ne verront jamais le jour, condamnées à ne pas dépasser le stade de la planche-contact et à dormir dans des cartons. D'où la frustration et le sentiment d'un formidable gâchis : tant de kilomètres parcourus, tant d'instantanés de vie qui resteront invisibles et cachés... Didier Lefèvre connaît bien cette situation. Comme ses collègues, il raconte à ses proches et à ceux qu'il rencontre toutes les aventures qu'il a vécues, tandis qu'il leur montre les images qu'il a rapportées de ses périples autour du globe. Un jour, il a croisé la route d'Emmanuel Guibert, dessinateur de son état et auteur de bandes dessinées. La réaction de Guibert a été immédiate : faisons un livre ensemble ! Et c'est comme cela qu'est né Le photographe, récit des voyages que Didier Lefèvre a effectués pour le compte de Médecins sans frontières dans l'Afghanistan des années 1980. Le résultat est passionnant : il mélange dessins et photos pour donner à voir la réalité de la vie au quotidien. Quand Didier Lefèvre n'a pas pu - ou pas voulu - photographier certaines scènes, le dessin de Guibert prend le relais. Et le récit se compose ainsi, au gré des souvenirs et des images glanées par le photographe. Jusqu'à donner naissance à un formidable reportage racontant, de l'intérieur, la vie quotidienne des Moudjahidin en guerre contre les Soviétiques. Anecdotes, tensions, moments de peur intense, petits drames. Malgré la fatigue et la peur, Didier Lefèvre a continué d'appuyer sur le bouton de son appareil, permettant ainsi au lecteur d'appréhender l'univers de ces hommes déterminés en lutte contre l'une des plus puissantes armées du globe. Au passage, il parle de ses doutes et de ses interrogations, de sa conception de la photographie et de sa quête de la « bonne » photo, qui passe forcément, selon lui, par « une amélioration des relations avec les gens ». Passionnant ! « Je sors. Des gosses jouent au poirier. Il n'y a pas la guerre ici. » dès 13 ans Fermer